Une délégation de la CRG reçue par le maire de Libreville

Le maire de Libreville, Rose Christiane OSSOUKA RAPONDA a reçu ce mercredi 21 octobre, une délégation de la Croix-Rouge Gabonaise (CRG) conduite par le Président National, Dr Guy Patrick OBIANG NDONG, venue discuter des sujets d’intérêt commun entre les deux entités.

«  Nous sommes venus rencontrer madame le maire de la commune de Libreville pour lui présenter la Société Nationale de la Croix-Rouge Gabonaise de façon générale, et particulièrement le projet de lutte contre le paludisme que la CRG mène en faveur des populations des quartiers sous intégrés de Libreville et d’Owendo. Notre objectif est d’optimiser la coopération avec la municipalité de Libreville », a déclaré le Président de la CRG à sa sortie d’audience avec l’édile de la capitale gabonaise.

Au cours de cette rencontre à laquelle prenaient part, le Directeur Général de la CRG, Dr Armel BOUBINDJI,  et la Directrice santé et actions sociales, Elise MASIULIS, le Président National a présenté au maire de Libreville et  ses adjoints, ainsi qu’aux autres membres de son cabinet les contours du grand projet de lutte contre le paludisme à Libreville et Owendo que la Croix-Rouge Gabonaise va officiellement lancer dans quelques jours. Ce Projet, d’une durée de trois (3) ans, est financé par l’Union Européenne à hauteur  de 310.650.753 FCFA et vise à améliorer l’état de santé des femmes enceintes et des enfants de moins de (5) cinq ans des quartiers sous-intégrés, en impliquant les communautés locales. Une initiative fortement appréciée par le Maire de la Capitale gabonaise qui entend fortement appuyer la CRG dans ses différentes actions en faveur des populations vulnérables de la commune de Libreville.
En outre, Rose Christiane OSSOUKA RAPONDA a sollicitée l’expertise du Centre national de formation aux premiers secours (CNFPS) de la Croix-Rouge Gabonaise pour former les agents municipaux aux gestes qui sauvent.

A l’issue de la rencontre, les deux parties ont promis de se retrouver dans les prochains jours. Une commission technique composée des experts de la CRG et ceux de la mairie de Libreville devra siéger avant la fin de la semaine en cours pour mieux approfondir les discussions entamées et élaborer le cadre de coopération entre deux institutions.